Béatrice Le Beller

 

Tous mes visages sont des femmes et elles ont toutes

une ombre, une sorte de signature picturale.


 

Est-ce leur solitude, leurs souffrances,

la séparation, la mort, la colère…

ou peut-être le retour à la lumière,

une renaissance, l’amour…

Une succession de sentiments à la recherche

d’un apaisement ?

 

 

Ou peut-être en quête d’une identité ?